Intelligence économique

De quoi parle-t-on ?

"L'intelligence économique peut se définir comme la maîtrise de l'information pour aider les entreprises à combattre et à se défendre dans la compétition économique"

Définition de Aurélien AIGUILLON :

Inutile de fantasmer sur James Bond. "La différence avec l’espionnage industriel, c'est que l'intelligence économique se développe ouvertement et utilise des sources d'information ouvertes et des moyens légaux".

L'expression date de 1967. Mais elle s'est vraiment développé en France à partir de 1994, avec le rapport d'Henri Martre du commissariat général au Plan, auteur du premier rapport sur le sujet: "L'intelligence économique, c'est l'ensemble des actions coordonnées de recherches, d'analyse et de traitement des informations qui donneront à l'entreprise les outils nécessaires pour maintenir sa place et sa compétitivité sur les marchés nationaux et internationaux".

"Intelligence" n'est donc pas à comprendre au sens littéral mais dans sa signification anglo-saxonne, c'est à dire renseignement ou information.

Renaissance Détective: L'intelligence économique regroupe quatre fonctions: le renseignement, la veille, la protection et la mise en œuvre de stratégie.

21 ans plus tard, la définition de Martre est toujours valable. Les rivalités sont justes plus exacerbées avec l'arrivée de nouveaux acteurs, notamment les pays asiatique, et les technologies de l'information et de la communication de plus en plus incontournables dans la sphère économique.

Voici un exemple d'intervention :

Un laboratoire spécialisé dans la décontamination et la dépollution prend contact avec nous.

Les responsables nous font part :

"Notre métier, c'est innover. Il y a deux approches majeures: déposer un brevet, une arme juridique, mais cela devient public, ou garder le secret. Il faut jongler. Pour nous il n'y a pas plus de risque de l'export qu'en France. Nous faisons signer des contrats de confidentialité. Cela sensibilise les clients et le personnel. Les clés, c'est l'audit interne et la formation. Pour notre personnel, le savoir-faire leur semble banal. Or il ne l'est pas. Les chercheurs aiment parler. Nous avons eu de mauvaises expériences. Ils ont compris désormais que s'ils se taisent, ils protègent leur savoir-faire et leur emploi".

Chef d’Entreprise, vous souhaitez évaluer l’activité de votre entreprise, repérer ses atouts mais aussi identifier les points de vulnérabilité et lui apporter les améliorations nécessaires ?